Manuella Yapas, conteuse

Crédit photo : Romuald Ferrand

Présentation

Vivant actuellemant dans le Nord-Pas-de-Calais près de Lens, Manuella est une conteuse made in Normandie. Citadine, elle a grandi parmi de beaux immeubles de béton, entre l'herbe verte et la mer qui a élargi ses horizons. Longtemps bercée par le doux son de la pluie battant ses vitres, c'est tout naturellement qu'elle est venue à la musique. C'est ainsi, par la musicalité des mots, qu'elle entre dans les histoires. La pratique du théâtre classique et de l'improvisation théâtrale lui ont permis d'appréhender l'espace scénique et d'être réactive face à toutes les situations, même les plus insolites.

Formée notamment par Myriam Pellicane et Michel Hindenoch, elle explore l'imaginaire du merveilleux et du fantastique, du surréalisme et de la fantasy mais aussi – la scientifique de formation n'étant jamais bien loin – celui de la science-fiction.

Dans cette diversité des genres, elle explore encore et toujours ces (im)pulsions qui vous transforment, pour le meilleur ou pour le pire, vous mènent à l'amour comme à la haine, à la plus heureuse des vies comme à la plus affreuse des morts.

Seule ou avec la complicité de conteurs et/ou de musiciens, elle fait sévir son noir humour dans des lieux divers et variés, plus improbables les uns que les autres, les deux pieds sur terre ou sur une chaise, sur les thèmes qu'elle choisit ou ceux qu'on lui suggère, pour les petits comme pour les grands.

Avec d'autres conteurs désireux d'explorer l'inconnu du conte, de relever des défis et de partager le plaisir des histoires à plusieurs voix avec le public, elle a participé à la fondation du COUAC – le Collectif Obtenu par l'Usage Abusif de Contes, avant de partir vers d'autres chemins.

Manuella raconte les pulsions qui se cachent au plus profond de chacun de nous. Par sa voix et ses silences, elle leur donne corps jusqu'à les faire exploser tout autour d'elle.

Elle vous emmène dans un monde où tout est possible, surtout l'impossible.